Historique 

En Chine, en 1949, à l’avènement du régime de MAO , la Chine comptait des millions de fumeurs d’opium, héritage des guerres de l’opium ou Guerres des Boxeurs à la fin de la dynastie de  QING.

Le principe de la désintoxication du tabagisme par acupuncture repose sur le programme de désintoxication mis en place par la Chine, dans les années 50 dans la lutte anti-opium, basé sur l’acupuncture traditionnelle.

Les chinois l’ont appliqué avec succès et ont enrayé définitivement ce fléau.

J’ai été en Chine au début des années 80, j’ai modifié légèrement ce Programme pour  l’adapter  au sevrage du tabagisme

On peut appliquer le programme anti-opium chinois au sevrage tabagique par la stimulation de certains points d’acupuncture associé à des points spécifiques au pavillon de l’oreille (auriculothérapie)

On peut soit appliquer sur les points d’acupuncture :

·     les aiguilles métalliques (acupuncture classique)

·     les ondes de Laser qui sont indolores (laserothérapie)

·     et enfin, au niveau du pavillon de l’oreille, la pose des aiguilles semi-permanentes ou des fils en soie est le plus souvent préconisée (auriculothérapie)

Le taux de réussite du programme anti-tabagique par acupuncture est de 60%.

L’association de l’acupuncture avec d’autres thérapie comme  l’homéopathie, phytothérapie, oligothérapie, la psychothérapie,  l’hypnose ….augmente à 80% le taux de réussite

 

Thérapies associées à l’acupuncture 

L’auriculothérapie 

L’auriculothérapie inventée par un médecin lyonnais, le Docteur NOGIER, appuyé sur ses expériences personnelles et aussi sur le travaux des équipes chinoises. 

Le programme antitabac par les points à l’oreille : Auriculothérapie,  a connu en France un moment un grand vogue :

·     Les fils à l’oreille

·     Les agrafes à l’oreille 

Mais ces deux techniques provoquent souvent des problèmes locaux notamment des infections et réactions inflammatoires.

Ils sont pratiquement abandonnés par les praticiens.

 

·     Les aiguilles semi-permanentes à l’oreille sont actuellement le plus souvent employées et sont celles que j’emploie presque systématiquement 

Le laserthérapie ( ou Acupuncture sans aiguille) 

Pour les personnes qui ont peur des piqûres,

J’ai mis au point avec les techniciens en matière de Laser médical, le Soft-Laser, un appareil pour appliquer le programme antitabac par les points d’acupuncture et les points à l’oreille. 

 

Programme du sevrage tabagique par acupuncture 

Principes 

Il faut suivre le sujet au moins pendant 6 mois :

–         Le premier mois : Une séance par semaine pendant 3 à 4 semaines consécutives

–         Une séance de renforcement au bout du 2 è mois

–         Enfin, une séance de contrôle au bout du sixième mois.

 

Taux de succès du programme anti tabagique 

Les taux de succès du traitement dépendent de plusieurs facteurs dont deux sont déterminants à savoir les motivations individuelles et les conditions socioprofessionnelle du sujet qui veut faire une désaccoutumance 

Globalement, pour un résultat immédiat, à court terme 1à 2 mois, le taux de réussite tourne autour de 70%.

Mais, comme c’est un phénomène psychologique, physiologique et social, les rechutes sont fréquentes . 

Donc le taux de réussite définitif est autour de 50% 

L’association avec d’autres thérapies comme l’homéopathie, la psychothérapie, l’hynose… augnmente les taux de succès 

Pourquoi le fumeur rechute-t-il ? 

il existe plusieurs explications : 

Le fumeur n’a pas de motivation solide :

–         la décision a été prise par le conjoint, par un état de santé, par une situation professionnelle,….

–         Le  fumeur n’est pas prêt à assumer toutes les difficultés de son sevrage

 

L’approche thérapeutique n’est pas adaptée au cas particulier du sujet :

–         La recherche des compensations n’a pas été jusqu’à son terme et il en résulte une insatisfaction, voire une dépression et souvent une prise de poids

–         le fumeur n’a pas rencontré le thérapeute suffisamment compétent, capable de lui apporter à la fois des outils techniques adaptés et le soutien psychologique nécessaire à la réussite de son sevrage.

 

*******************************

Page précédente

Publicités